Les couches lavables

Publié le par Maternature.over-blog.com

Savez-vous ce qu’il y a exactement dans une couche jetable ?

On y trouve du polyacrylate de sodium, du benzol, du parfum, des organo étain dans les élastiques, du chlore, du parfum allergisant et irritant, de la pate à bois séchée et du pétrole (oui oui du pétrole !!!) Tous ces termes sont affreux, pour en connaître la définition, un p’tit tour sur wikipédia… mais tous ces produits sont en contacts direct avec les fesses de nos bébé ! Cela laisse à réfléchir !

La couche lavable a déjà existé par le passé, nos ancêtres utilisaient des langes qu’elles lavaient à la main. Ce fut un soulagement quand la machine à laver est apparue, mais une révolution le jour où la couche jetable a fait son apparition sur le marché ! Fini la corvée de nettoyage de lange, une nouvelle ère était née !

De nombreuses années après, on revient en arrière mais avec l’option machine à laver ! Ce ne sont plus de simple langes que l’on plie et noue autour des fesses de bébé, mais des couches, comme les jetables, avec des jolis motifs et toute douce selon la matière, qui ferme avec des scratch ou des pressions et qu’on lave à la machine, adaptables en fonction de la morphologie de bébé et de son poids.

Certaines diront que c’est plus cher ! Non, ce n’est pas plus cher que d’acheter tous les mois des gros cartons de pam*ers ! L’investissement à la base est plus élevé selon les modèles de couches qu’on utilise ; il faut compter les couches, les inserts, les feuilles de protection, les culottes de protection, mais une fois l’investissement fait au début, c’est fini après ! Et en plus ça sert pour les enfants suivants ! Donc au final au bout d’un an, ca revient nettement moins cher que les cartons de couches jetables.

L’eau et la lessive ? Chacun fait tous les jours ou tous les 2 jours une lessive pour laver les bodies souillés ou les pyjamas où bébé a régurgité, les couches vont avec, et tout est lavé ensemble !

De plus on consomme moins d’eau pour le lavage des couches lavables qu’il n’en ai utilisé pour la fabrication des couches jetables.

D’autres se demanderont pourquoi cela à un impact sur l’environnement ! Les couches jetables mettent plus de 100 ans pour être entièrement détruites, une grosse partie des déchets des familles françaises sont les couches jetables, les quantités excessives de déchets, nous les payons dans nos impôts ; les couches jetables sont néfastes pour les fesses de bébé et pour la nature.

Mais alors comment ça marche exactement les couches lavables?

En fait c’est tout simple, ça marche comme une couche jetable, sauf qu’on la met à laver après ! On trouve plusieurs modèles :

- les TE1 (tout-en-un) couche et culotte de protection intégrée, y’a juste à enfiler l’insert dans la couche.

- Les TE2, presque comme les TE1, on a d’une part la culotte de protection et d’autre part la couche qu’on pressionne sur la culotte, ce qui permet un séchage plus rapide. – la couche classique, ou couche et insert ne font qu’un, c’est plus long à sécher ; il faut rajouter la culotte de protection pour éviter les fuites.

- les langes que l’on plie et noue installe sur bébé et que l’on noue à l’aide d’un snappi (qui remplace l’épingle à nourrice d’antan), il faut utiliser avec une culotte de protection.

Pour les tailles, y’a soit 3 tailles, S, M ou L, soit des tailles uniques ou l’on règle avec des pressions selon la morphologie de bébé.

Dans les couches on peut aussi rajouter des feuilles de protection, fines feuilles pliables pour récupérer les selles, on peut les mettre directement dans les toilettes. Une fois que les couches sont souillées, on les stocks dans un sceau fermé avec ou sans eau, ca dépend de chacune, et après à la machine, on fait sécher et ainsi de suite ! Et 2 ou 3 fois par an on décrasse ses couches. C’est pas bien compliqué !

 

Personnellement les seuls inconvénients que j’y trouve, c’est pour les sorties, il faut prévoir d’emmener son stock de couches et selon les modèles, elles prennent plus de place que les couches jetables bien pliées bien à plat ; il faut prévoir d’avoir un sac pour les stocker en attendant de les laver. Pour les sorties, j’utilise des jetables par fainéantise et pour un coté plus pratique « hop ‘ à la poubelle »

L’autre inconvénient c’est pour la nuit, certaines couches ne sont pas très adaptées pour la nuit, ou alors il faut mettre 2 inserts.

 

Quelques règles à respecter pour l’utilisation de couches lavables :

- Avant toute 1ère utilisation, laissé tremper tout ce qui est absorbant, couches et inserts une nuit dans l’eau. Puis les laver 2-3 fois, afin qu’elles atteignent leur absorption maximale.

- Pour le lavage, la lessive classique ne pose aucun soucis, par contre on évite l’adoucissant qui limite le pouvoir absorbant des couches.

- Pour les couches à scratch, on les scratch quand on les lave pour éviter qu’ils ne s’abiment et qu’ils aillent s’accrocher sur les vêtements et abiment les vêtements.

 

Comme il existe de nombreux modèles de couches lavables, lorsque l’on débute, on ne sait pas trop quel modèle prendre. Si on a des copines qui utilisent des couches lavables, ne pas hésiter à leur demander conseils et éventuellement les emprunter pour essayer.

Il existe aussi des systèmes de locations de couches, ou l’on peut louer pour 15 jours une quinzaine de couches de différents modèles, ce qui permet ainsi d’essayer et de voir le modèle qui convient le mieux.

 

Si on connaît des mamans couseuses ou des copines bonnes couturières, on peut aussi les faire faire directement avec les tissus que l’ont veut. En cherchant sur internet on trouve des patrons de couches.

 

Je finirai avec les couches jetables bio. Pour les mamans un peu réticentes à utiliser des couches lavables, mais soucieuses de l’environnement et de la protection des fesses et de leur bébé, il y a cette alternative.

On commence à en trouver de plus en plus, elles ne sont pas biodégradables à 100%, mais elles sont faites en matière organiques, il n’y a pas de chlore ni de produits chimiques dedans. C’est l’option que j’ai adopté pour les sorties et pour chez la nounou qui ne veut pas utiliser les couches lavables.

 

Je pense avoir dit l'essentiel sur les couches lavables, mais on peut toujours avoir des questions, n'hésitez pas à laisser des commentaires.

 

 

couches lavable 

 

Publié dans Maternage

Commenter cet article

annie 19/10/2010 18:36


bjr je souhaiterai savoir s'il est possible de faire confectionné des couches lavables pour un age plus vraiment ds la tranche d'age des enfants dont on dirait normal de faire pipi au lit merci de
votre réponse Annie


Maternature.over-blog.com 19/10/2010 19:02



Bonsoir Annie,


les couches lavables que l'on peut trouver en vente sur différents sites sur internet sont donnés pour des petits de 3 à 15kg, et on dit aussi souvent de la naissance à la propreté.


Aprés tout dépend de la morphologie de votre petit et si il peut encore mettre des couches de taille unique allant jusqu'a 15kg.


Sinon, une maman couseuse peut certainement faire des couches plus grande, à partir du moment ou elle a un patron, elle peut certainement l'agrandir.


N'hésitez pas à me recontacter si vous ne trouvez pas de mamans couseuses.


S@lutations