1 an aprés...

Publié le par Maternature.over-blog.com

     Apres une longue absence je reviens mettre un peu de vie sur mon blog ! Du temps est passé, de nombreuses choses se sont passées ; je vais parler de ce qui se passe dans ma vie depuis 1 an ; ce n’est ni en rapport avec le maternage, ni avec l’écologie ; cela parle de moi, de changement ; mais un blog sert aussi à parler un peu de soi.

 

Ma petite princesse a donc bien grandi, elle a intégré l’école maternelle avec brio, mais elle a surtout vécu quelque chose de difficile pour un enfant de son âge : la séparation de son papa et de sa maman. Auparavant, je m’étais toujours dis que je ferai tout pour préserver l’équilibre familial, faire en sorte que mon ou mes enfants soient heureux et épanouis auprès de leurs parents heureux ; mais ça… c’était avant ! (expression fréquente que l’on voit beaucoup de nos jours sur internet et qui me fais rire !) On a des idées, des principes ; mais bien souvent le quotidien n’a rien à voir avec ce que l’on désirait au plus profond de soi, alors pour ne pas détailler sur le pourquoi de notre séparation, j’en ai assez parlé autour de moi entre ma famille, ma psy et mes amis, et puis c’est le passé, c’est derrière; je dirai simplement que la cause de notre rupture était une incompatibilité quotidienne (et une infidélité). Sauf que cela ne s’est pas très bien passé et j’ai beaucoup souffert au début ; mais j’ai eu la chance d’être entourée de personnes attentives, à l’écoute et qui ont trouvé les bons mots pour m’aider à tenir le coup et aller de l’avant. Mais le quotidien d’une maman solo avec une petite fille très dynamique de 2 ans n’est pas facile, il a fallu trouver une nouvelle organisation, mais au fil des jours je gérais plutôt bien, je pouvais organiser mes journées et soirées comme je le voulais pour moi et ma fille sans avoir de reproches par derrière et cela était plutôt agréable.

J’ai découvert au fil des jours l’importance de la communication : autant pour soi en disant tout ce qu’on a dire, en vidant son sac, en expulsant verbalement tout le mal-être qu’on a au fond de soi, que dans les discutions et les échanges que j’ai pu avoir avec différentes personnes de mon entourage qui m’ont permis d’avoir des réflexions sur moi, sur mon passé et mon vécu. Cela m’as permis d’ouvrir les yeux sur certaines choses, et au fil du temps avec beaucoup de travail personnel, de remise en question, j’ai repris petit à petit confiance en moi, j’ai remonté la pente, j’ai pu faire ressortir les bonnes choses que j’avais en moi qui avait été dissimulé par des propos négatifs dans le passé, du dénigrement ; j’ai ainsi pu évoluer, murir, grandir et aujourd’hui j’ai l’impression d’être une autre personne.

 

Je ne remercierai jamais assez le nouvel amour de ma vie qui m’a aidé dans ce cheminement et qui m’a fait devenir aussi une vraie femme, qui a fait ressortir ma féminité, qui m’a appris à relativiser sur certaines choses, à reprendre confiance en moi ; mais aussi fait découvrir une sensation de liberté que je ne connaissais plus depuis longtemps.

Je remercie aussi une amie qui a été là dés le 1er jour ou ça n’allait pas pour me faire parler, évacuer, qui me posait des questions qui m’amenaient à des réflexions approfondie, qui m’a fait bouger mes fesses de la maison pour sortir prendre l’air. Ma marraine a aussi été d’un grand soutien ; ainsi que de nombreuses copines virtuelles qui témoigneraient surement aujourd’hui d’un net changement de personnalité, d’une « nouvelle moi » d’une femme plus assagie, plus cool et plus épanouie. Des personnes qui comptent beaucoup pour moi : X, P, Y, M, C, J, V, A, M ; qui ont toutes une personnalité différentes et une façon de voir les choses différemment ; mais qui m’ont énormément soutenu et ainsi guider sur le bon chemin de la sagesse.

Je tiens aussi à remercier certaines personnes plus âgées, de l’âge de mes parents avec qui j’ai gardé contact, et qui ont beaucoup d’importance aujourd’hui pour moi ; je ne dirai pas qu’ils remplacent mes parents, mais c’est tout comme… ils sont comme une sorte de lien avec eux ; ils me connaissent depuis toute petite, m’ont vu grandir et on connu mes souffrances du passé ; et souvent je me dis que là-haut, surement mes parents font en sorte que ces liens restent unis.


Aujourd’hui je suis Amoureuse, Heureuse, Epanouie, Sereine, je fais tout pour préserver l’environnement de ma fille, qu’elle soit épanouie avec moi ; elle me le prouve souvent en me disant « je t’aime maman » et la façon dont je m’occupe d’elle en a fait une petite fille joyeuse, sociable, confiante et souriante.


"C’est comme ça la vie" comme dit ma princesse ; des fois sans savoir on rencontre des personnes avec qui on décide de faire un bout de chemin ensemble, mais au fil du temps on se rend compte que ca ne va pas du tout; il suffit juste de trouver le courage de dire « stop », de passer à autre chose… La page est tournée, le chapitre est terminé, un nouveau chapitre a commencé et la vie continue…

 

lelivredelavie

 

Le livre de la vie est le livre suprême
Qu'on ne peut ni fermer, ni rouvrir à son choix;
Le passage attachant ne s'y lit pas deux fois,
Mais le feuillet fatal se tourne de lui-même;
On voudrait revenir à la page où l'on aime,
Et la page où l'on meurt est déjà sous vos doigts ... - Lamartine

Publié dans De tout et de rien

Commenter cet article