Un miracle de la vie

Publié le par Maternature.over-blog.com

Elle redonne la vie à son bébé mort né

Les médecins avaient annoncé la mauvaise nouvelle aux parents. Après la naissance du premier jumeau, le second bébé a eu moins de chance et n’a pas survécu à l’accouchement. Kate Ogg et son mari l’ont alors câliné et dorloté pendant deux heures avant que le petit recommence à donner signe de vie. Un vrai miracle relaté dans le Mail Online.

Elle redonne la vie à son bébé mort né

Il y en a qui croient au miracle et d’autres pas. Pourtant il n’y a pas de doute, dans certaines situations, l’improbable peut s’avérer probable ! Alors qu’on lui avait annoncé la mort de son bébé prématuré, l’australienne Kate Ogg a réussi à ramener son enfant à la vie après l’avoir câliné pendant deux heures pour lui faire ses adieux.

 

Des adieux  miraculeux

Selon le Mail Online, l’accouchement s’est bien déroulé pour la petite Emily, née prématurément après 27 semaines. La situation s’est compliquée quand est venu le tour de son petit frère Jamie. Les médecins ont finalement dû annoncer ce que tout parent redoute tant. Ne voulant pas le laisser partir, la maman a câliné et a parlé à son bébé mort né pendant deux heures. Kate Oggs le tenait contre sa peau quand l’impossible se produisit.

 

Grâce à ses câlins et son lait maternel, elle a redonné la vie à son fils

Le petit Jamie s’est mis à donner signe de vie. D’abord une première respiration, que les docteurs ont qualifiée de mouvement reflexe. Mais pour la maman, c’était bien plus que cela. Retrouvant quelques espoirs, elle a nourri son enfant avec quelques gouttes de lait maternel déposées sur son doigt et le nourrisson a commencé à respirer normalement.  

"Quelques secondes plus tard, il a ouvert les yeux. C’était un miracle. Après, il a tendu sa main et il a attrapé mon doigt", a témoigné la maman dans le Mail Online. "Les docteurs n’en croyaient pas leurs yeux", a-t-elle ajouté.

 

Les miracles de la méthode kangourou

La semaine passée et pour la première fois, Kate Ogg a parlé publiquement de son incroyable aventure. Elle a souligné l’importance du lien maternel et du contact peau contre peau avec les bébés malades. On appelle ce contact la méthode kangourou en référence à la poche dans laquelle les femelles kangourous gardent leur bébé au chaud.

(extrait : http://www.rtlinfo.be)

 

 

 

Le peau à peau est quelque chose d'exeptionnel, une relation intense entre le bébé et sa maman. Le bébé se sent rassuré contre sa maman, il sent son odeur qu'il connait pour l'avoir senti pendant la grossesse via le liquide amniotique, il entend battre son coeur comme il l'entendait quand il était dans le ventre.

Lorsque l'on met le bébé en contact en peau à peau ausitot aprés l'expulsion, cela permet au bébé de réguler sa température, son rythme cardiaque et son rythme respiratoire.

Même aprés à la maison, une sieste en peau à peau reste un moment de complicité et de sérénité entre la maman et le bébé.

Publié dans Vu dans la presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fillededécembre 31/08/2010 11:54


Je n'ai pas encore tout lu (les 3 ou 4 premiers articles) mais je trouve ça vraiment super ce que tu fais, pour les futures jeunes mamans comme moi. Les femmes qui, comme moi, n'ont pas encore eu
d'enfants s'en font tout un monde et, heureusement, il y a des femmes qui savent (et (très) bien) partager leur expérience et rassurer par là même leurs congénères pas encore maman ! Merci à toi et
tu peux être sûre que je serais fidèle à ton blog !


Maternature.over-blog.com 31/08/2010 23:35



Merci pour ton message !