Ma grossesse

Publié le par Maternature.over-blog.com

Du jour ou nous avons décidé d’avoir un enfant et ou j’ai arrêté la pilule, à la naissance de notre Julie, il s’est passé du temps, presque 3 ans, un vrai parcours du combattant, mais ca en valait la peine !

Quelques soucis d’infertilité, de nombreux soucis familiaux jusqu’au jour ou enfin la bonne nouvelle tombe et là, quel bonheur !

La grossesse a été stressante au début, puis très fatigante, mais une fois à la maison, j’ai pu profiter calmement de la fin de ma grossesse avec sérénité. 2 mois de pur bonheur…

C’était en juin, il faisait beau c’était une chance, mais il faisait aussi très chaud, ce qui était moins agréable  soif, jambes lourdes et gonflées, mais l’avantage à ce moment là : rester dans le canapé au frais à regarder des DVD, lire, broder (oui je brode, je fais du point de croix) ou tout simplement dormir, la main sur le ventre.

Caresser mon ventre et sentir la petite venir se frotter contre mon ventre… quel bonheur

Ces durant les dernières semaines, lorsque j’ai fait les achats nécessaires pour elle que j’ai entendu des mots comme « parabène » et « bisphénol », j’ai fait mes recherches et en découvrant ce que c’était, j’ai estimé inutile de contaminer l’environnement d’un nouveau-né qui arrive au monde dans un univers déjà bien pollué, j’ai jugé nécessaire de limiter les dégats. Recherches et achats de cosmétiques bio et utilisation limitée de plastique dans le quotidien étaient les nouvelles règles de la maison. J’ai aussi fait le tri dans mes cosmétiques à moi, mais c’était aussi pour lui faire de la place dans l’armoire de la salle de bain !

J’ai aussi commencé à beaucoup lire de livres sur l’accouchement, l’allaitement, je me suis orienté vers un accouchement respecté, sans péridurales et sans gestes médicaux inutiles ; j’ai finalement fait le choix de la péridurale car ma fille est arrivée avec 20 jours d’avance par surprise et je n’étais pas assez préparé, mais plutôt prise au dépourvu, les gestes médicaux ont toutefois été limité.

J’ai eu une fin de grossesse merveilleuse, un accouchement sans soucis, c’est ce que je souhaite à toutes les mamans, car donner la vie c’est quelque chose d’exceptionnel.

En me relisant, je constate que j’ai mis 3 fois le mot « bonheur », ce qui décrit bien ma perception de la grossesse. En fait j’ai adoré être enceinte, et je me souviens même avoir dit une fois à mon conjoint, ne pas vouloir accoucher, car malgré les difficultés pour dormir et pour faire les courses, j’aimais tellement sentir cette vie en moi que je voulais la garder ! A la fin de ma grossesse, je parlais aussi de mettre le 2ème en route très vite pour retrouver les sensations de la grossesse. Au fil des mois, j’ai vite changé d’avis…06juin.2009.07 (27)

 

Publié dans Grossesse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Nina 30/08/2010 22:31


très beau ventre...
ma soeur aussi parlait du bébé 2 juste après, elle voulait retrouver les sensations de la grossesse, je crois que ça lui a un peu passé, le premier prend sa place, elle est très occupée ;)


Maternature.over-blog.com 31/08/2010 23:34



Oh oui... ca occupe beaucoup un bébé, mais c'est un tel bonheur !!!