Les plaisirs d’un long week-end…

Publié le par Maternature.over-blog.com

Jeudi nous étions le 11 novembre, grande date de notre histoire de France, mais également jour férié ! Une journée passée à la maison avec ma princesse qui fut très agréable, nous ne sommes pas beaucoup sorti, nous nous sommes reposée, on a joué, on a passé un bon moment ensemble.

Vendredi, beaucoup de personnes on fait le pont, dont la nounou de Julie, donc encore à la maison toute les 2, suivi ensuite de samedi et dimanche ! Chouette 4 jours ensemble !

Le samedi est très souvent consacré au ménage, courses, et différentes sorties à l’extérieure, mais comme nous avons tout fait vendredi, et bien là c’était… repos ! et au vu de la météo de dehors, cela ne donnait vraiment pas envie de sortir, mais plutôt de rester au chaud à la maison, comme des ours qui hibernent ! Nous avons donc fait les ours, habillées en tenue décontract’ avec des grosses chaussettes aux pieds, nous avions sorti tout les jouets, nous avons construit notre première cabane avec juste des chaises et des couvertures, on a joué avec les animaux de la ferme, avec les cubes en empiler, à « attention le loup va t’attraper et te manger» aux chatouilles, des câlins par ci, des papouilles par là…

Un gouter pris tous ensemble en famille (ce qui est rare), des odeurs de chocolat chaud qui flottaient dans l’air, des petites lampes indirectes qui donnaient une ambiance chaleureuse et sympathique, le chat était roulé en boule dans son fauteuil, la musique donnait des mélodies douces et sympathiques, tandis que la pluie fouettait les fenêtres du salon ; et pendant tout ce temps, une soupe de légumes mijotait dans la cuisine. Il ne manquait que la cheminée pour donner une réelle ambiance d’automne et campagnarde, cette ambiance dont j’ai été habitué dés mon plus jeune âge, entre ma maison d’enfance et mes différents lieux de vacances (Dordogne, Deux-Sèvres et Sologne) et que je fais désormais découvrir à ma fille.

Les plaisirs d’un long week-end de 4 jours ou je profite entièrement de ma fille avec la « chance » d’avoir un temps moche qui nous oblige à rester enfermé pour profiter pleinement d’elle.

Publié dans De tout et de rien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article