Les graines germées

Publié le par Maternature.over-blog.com

(Me revoilà, désolé pour la longue absence !)

 

Bon en tant que « bio-addict », je ne pouvais pas ne pas tenter l’expérience des graines germées dont on entend parler un peu partout sur différents sites bio.

Je me lance donc, ca y est, j’ai reçu ma petite boite de graines, et j’ai commencé aujourd’hui !

N’étant pas sur que j’y arrive et que ca me plaise, je n’ai pas investit en matériel, je commence donc avec simplement un pot en verre, une gaze et un élastique, de l’eau et … les graines !

Donc 1ère étape aujourd’hui : le trempage. J’ai pris des graines d’alfalfa, que j’ai laissé tremper 7h30. Ce soir à la fin du trempage l’eau était un peu jaune, j’ai bien rincé à l’eau claire et j’ai mis le pot en biais ouverture fermée par la gaze vers le bas pour que l’eau s’écoule.

Maintenant… ben y’a plus qu’a attendre !

Demain matin, arrosage ; 3 fois par jour, que je ferai à chaque repas, comme je le laisse dans la cuisine, cela me permettra d’y penser !

 

Mais alors les graines germées, c’est quoi ?

Ce sont des graines que l’ont fait germer et que l‘on peut ensuite manger directement et c’est parait-il hyper bon pour la santé, car très riche en plein de bonnes choses, dont surtout des vitamines.

 

Comme je débute et que je ne connais pas encore bien le sujet, pour ne pas dire de bêtises, je vous mets une explication issues du site http://www.ekopedia.org.

 

Le processus de germination

La période de repos (dormance) de la graine prend généralement fin avec le trempage. Le tissu végétal normal contient environ 90 % d'eau, tandis que la graine en contient entre 5 et 18 %. Pour sortir de son état de repos, la graine doit être trempée dans l'eau (de préférence pure, éviter l'eau du robinet). C'est une phase de prégermination (appelée parfois imbibition).

 

Ensuite vient la phase de germination, moment d'intense activité de transformation de la graine : les réserves de la graine sont transformées pour sa croissance, la quantité de vitamines est multipliée par 3 à 12 suivant le type de graine. Les enzymes de croissance sont activés / ou inhibées (protection des protéines pour les légumineuses).

Transformations

Amidon (glucides)   ---->      sucres simples (ex. : maltose)

Protides                 ---->      acides aminés

Lipides                   ---->      acides gras

vitamines                ---->      multiplication des vitamines

 

 

Principes de base : Eau + Air + Chaleur + Lumière indirecte = Vitamines

* Eau, humidité

Après le trempage, il faut s'assurer que les graines soient toujours humides pour leur développement, mais ne pas les noyer! Il suffit en général de les rincer deux fois par jour. L'eau de rinçage sert également à éliminer les substances rejetées par l'activité de transformation de la graine. Utilisez de l'eau à température ambiante (17 à 20°C).

 

La qualité de l'eau est importante pour la qualité de la germination et d'une manière générale, les graines germées sont nettement meilleures si on utilise de l'eau filtrée (par exemple avec un filtre sur robinet ou à défaut, une carafe à filtre), plutôt que l'eau chlorée de ville. Un filtre sur robinet élimine presque totalement le chlore et de nombreux autres polluants.

 

 

* Air

Les graines ont besoin d'air (oxygène) pour leur développement. Il ne faut pas fermer les bocaux hermétiquement. La gaze (ou la toile moustiquaire, la dentelle) permet un échange d'air tout en protégeant des poussières (des poils de chat, etc.) et facilite les rinçages.

 

 

* Lumière indirecte

Les graines ne réclament pas spécialement de lumière. Surtout, ne les exposez pas à la lumière directe du soleil (à la fenêtre par exemple). Vous obtiendrez des pousses plus ou moins vertes selon que vous les exposez plus ou moins à la lumière : le goût en est un peu modifié, à vous de tester!

 

 

* Chaleur

Les graines germent à température ambiante, d'autant plus vite que la température est élevée. Exemple : des pousses de haricot mungo (soja vert) ont atteint 5 cm à 20°C, en 6 à 7 jours, tandis qu'à 25°C, 4 jours suffisent. En cas de fortes chaleurs, placez vos graines dans un endroit frais. En hiver, placez-les dans une pièce chauffée, mais pas trop près de la source de chaleur.

 

Voilà, vous savez tout !

Après il faut faire travailler son imagination pour les déguster : salade, soupes, omelette, taboulé, tartines…

 

Rendez-vous dans quelques jours pour voir le résultat…

 

DSCF3522.JPG

Publié dans Cuisine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

loonaloops 21/02/2011 09:21


Bonjour ! J'ai découvert il y a peu ton blog et je vois que nous avons les mêmes préoccupations. Je commence à intéresser aussi aux graines germées sans ayant franchi le pas encore. Alors je vais
suivre l'évolution de ton petit pot héhé.
Pour info un film trés intéressant va être diffusé sur Arte le 15 mars "notre poison quotidien" de marie monique Robin. ça traite de tous les produits chimiques qu'on ingurgite et des répercussions
sur la santé (cancers, maladies autoimmunes etc..). C'est une enquête qui semble sérieuse. Bande annonce sur le site d'Arte.

Sinon j'ai une recette de crêpes à l'épeautre si ça t'intéresse. Testée et approuvée :P


Maternature.over-blog.com 23/02/2011 12:48



Bonjour, merci pour ton message !


Oui j'ai entendu parler du reportage d'arte, il y en a eu un dans le meme style, il y a peu de temps sur france3 "manger peut-il nuire à la santé?" les industries agro-alimentaire tirent les prix
au plus bas et se fichent de ce qu'ils donnent à manger à la population, et nous on subit ! seulement des scientifiques commencent à dire aprés quelques études que tout ca n'est pas trés bon pour
notre santé et qu'il est temps de réagir !


On en peut pas malheuresement Tout supprimer de malsain dans la nourriture, mais on peut la limiter déja !


bonne lecture sur le blog !