Entre les 2, mon coeur balance... (jolis petits escarpins ou bottes en caoutchouc!)

Publié le par Maternature.over-blog.com

J’habite un petit village de campagne de 930 habitants situé à la frontière de 2 départements, mais aussi 2 régions de France !

Situé aussi à mi-chemin entre 2 grandes villes, de style complètement différents !

Première ville a 10km, que j’appellerais juste par son initiale R, 26 000 habitants, plusieurs quartiers aux noms différents : la Louvière, la Clairière, Groussay, le Patis… plusieurs types de logements : du quartier de logements à loyers modérés, aux quartiers de belles maisons en meulières en passant par les quartiers résidentiels de maisons modernes collées les unes sur les autres. Le centre-ville : une grande rue commerçante pavée avec des nombreuses enseignes aux jolie vitrines d’articles aux prix inabordables ; une petite place sympathique avec un grand manège de chevaux de bois pour les enfants et des cafés aux grand terrasses où l’on peut siroter un verre en regardant les enfants s’émerveiller sur ces chevaux de bois ; une grande grille pour entrer se promener dans le parc du château… et oui il y a un château à R, et pas n’importe quel château, un château présidentiel !

A une extrémité de la ville on entre directement dans le foret, grande foret domaniale aux longues pistes cyclables et équestres où au détour d’un chemin on peut avoir la chance de croiser un chevreuil si on ne croise pas un cavalier en tenue verte et rouge suivi de ses chiens. A une autre extrémité on y trouve un grand centre commercial avec LE grand hyper du coin à l’enseigne rouge et bleue qui nourrit presque tout le monde dans le secteur; puis une petite route qui traverse les champs de blé, colza ou maïs et quelques petits massifs forestiers privés jusqu'à mon petit village.

En partant dans l’autre sens, 10km plus loin, l’autre ville : E, 5500 habitants, on y trouve aussi un quartier à logements à loyers modérés, mais beaucoup moins de maisons en meulières, quelques belles maisons bourgeoises en centre ville de nombreux quartiers résidentiels où l’espace parait moins serré, ils ont de plus grand jardins, et paraissent plus à l’aise.

Le centre ville comporte tout ce qu’il faut comme magasins dans une petit ville : banques, boulangeries, pharmacies, tabac, presse, fleuristes, coiffeurs, quelques petits restaurants aussi quand même, et un charme totalement différent ! En se baladant dans les petites ruelles, on passe devant de jolies petites maisons à colombages en bois, et par l’ambiance générale on se sent vraiment à la campagne !

A R, on ne se sent pas à la campagne comme à E, même si pour les parisiens de Paris, R leur fait penser à la campagne, elle reste tout de même une grande ville, la sous-préfecture du département, des rues embouteillées aux heures de sorties d’écoles et de bureaux… que l’on ressent moins à E.

Alors entre ces 2 villes laquelle je préfère ? Et bien les 2 me plaisent en fait !

J’aime le coté bourgeois de l’une et surtout son coté historique : rues pavées, château, les boutiques aussi, même si je n’y achète rien, les vitrines sont jolies ! Et j’aime le coté campagnard de l’autre, les gens qui font un signe de tête quand ils vous croisent alors que vous ne les connaissez même pas, les places de stationnement toujours faciles à trouver, les petites ruelles pour se promener, l’escalier pour monter à l’église…

Hier, je suis allée très vite en centre ville d'E, à la pharmacie et chez la fleuriste, déjà la fleuriste m’a fait très bonne impressions, 1ère fois que j’allais la voir, boutique très simple, mais des compositions fleuries magnifiques, un très grand sourire et une gentillesse qui donne envie d’acheter toutes ses fleurs ! Je remonte ensuite la rue pour aller vers la pharmacie, la nuit commence très légèrement à arriver, seules les fenêtres des logements dont les volets ne sont pas encore fermées et les vitrines des boutiques éclairent la rue et l’on commence à sentir les odeurs de feux de cheminées… Je n’avais plus l’impression d’être à E, mais plutôt à D, mon petit village au fin fond de la Dordogne !!!

 

Auparavant, « quand j’étais jeune », j’ai longtemps habité à M dans un autre département de la région parisienne, à 5km de l’entrée de Paris, une ville sympathique et assez bourgeoise. R me rappelle en fait un peu M, tandis que E, me rappellera plutôt mes petits villages de Dordogne de mon enfance.

Elevée entre bourgeoisie et ruralité profonde, je me retrouve très bien dans ces 2 villes !

Ruralité profonde ? J’ai passé les 6 premières années de ma vie dans un petit village au fin fond du département de la vienne, à 50km au sud de T, au milieu des champs de blé. J’ai ensuite passé 18 ans à M, en pleine ville bourgeoise et j’ai quitté la ville pour aller m’enterrer dans un petit hameau en lisère d’une petite forêt et des champs de blé, mais finalement la ville me manque un peu, mais laquelle choisir entre les 2… choix difficile… entre les 2, mon cœur balance !

 

(Quoique… Dans l’une, la vie immobilière y est chère, très chère ! Surement à cause de son château et de son maire, président du sénat…)

 

(à gauche : E, à droite : R) 

Sans titre - 1 copier

Publié dans De tout et de rien

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article