12 mois passé trés vite...

Publié le par Maternature.over-blog.com

La 1ère année avec notre princesse est passée très vite, tel un éclair qui traverse le ciel !

On la regarde marcher de meubles en meubles en se souvenant qu’un an auparavant elle était une toute petite crevette fragile dans nos bras.

Initialement prévue pour le 25 juillet elle est arrivée le lundi 6 juillet aux premières heures !

Après presque 1 semaine à la maternité, on rentre enfin à la maison, on met du temps à prendre nos marques mais on se débrouille plutôt bien pour des parents débutants. L’allaitement se met bien en place malgré quelques douleurs. Elle pleure peu, est tout le temps dans nos bras, sourit en tétant… elle est heureuse et nous aussi. Au fil des semaines on est étonnés de la voir si éveillée, elle regarde partout, malgré qu’elle voit encore un peu flou ; commence à nous faire des sourires, attrape ses mains et ses hochets.

La journée, elle est très mignonne, par contre la nuit, ce n’est pas encore ça ! On passe un hiver très froid et niveau maladie, quelques rhumes et rhinopharyngites ; je redoutais une bronchiolite, par chance, elle n’en a pas eu. Quelques séances d’ostéopathie pour ses problèmes de régurgitations sont nécessaires. Elle commence à avoir plus de force, se tient sur ses bras lorsqu’on la met sur le ventre, puis commence à tenir assise, les dents ont commencés à sortir, la diversification alimentaire a commencé, difficilement ! C’est surtout le lait de Maman le meilleur !

Elle progresse tranquillement quand un jour, elle commence à ramper sur le lit, et à faire des roulades qui finissent dans un premier temps par terre ; elle se retourne dans son lit et comprend qu’en se retournant, elle peut s’assoir, puis, quelques temps après, se rends compte qu’en étant sur le ventre et en levant les fesses on peut avancer plus vite et c’est parti pour le 4 pattes ! Puis arrive très vite son anniversaire, elle se met debout en se tenant aux meubles, veut manger ce qu’il y a dans nos assiettes et commence à toucher à tout, sa curiosité toujours en éveil !

Après mon congé parental de 6 mois, je n’ai pas repris mon emploi, j’avais d’autres projets ; j’ai pu ainsi passer 1 année complète avec elle ce qui est très bien pour elle, mais aussi pour moi, j’en avais besoin. On m’avait dit que ça passait très vite, mais je ne pensais pas que c’était aussi vite. Ils grandissent et progressent par étapes, ils passent parfois très rapidement à autre chose.

Pendant cette 1ère année, il y a eu des moments difficiles, la fatigue, des angoisses, des pleurs qu’on ne comprend pas, les maladies diverses, mais ce n’est rien à coté du bonheur qu’ils nous procurent. Ce sont des distributeurs illimités de bonheur, de sourires, de yeux qui scintillent, d’éclats de rire, de joie et c’est grâce à eux qu’on a cette force qui nous pousse à aller de l’avant à garder le sourire et le moral, car pour nos enfants, pour leur bien-être et leur bonheur, on ne peut pas baisser les bras et dire « stop ». Ils n’ont pas de boutons « on-off », même si des fois on le cherche !!!

Copie-de-montage-julie-mois-copie.jpg

Publié dans Maternage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article